fbpx

En Norvège, la fonte des glaces révèle des flèches vieilles de 6000 ans

par   Ulyces   | 27 novembre 2020

Dans le massif du Jotun­hei­men, au sud-ouest de la Norvège, des archéo­logues du dépar­te­ment de l’Hé­ri­tage cultu­rel du Conseil du comté d’Inn­lan­det ont décou­vert un véri­table trésor à la faveur de la fonte des glaces : de nombreuses flèches (et autres arte­facts de chas­seurs) dont certaines datent de 6 000 ans, annoncent-ils sur leur site Secrets of the Ice.

Crédits : Secrets of the Ice

Au total, les cher­cheurs ont récu­péré 68 flèches qui ont été soumises à la data­tion au carbone 14. Les plus vieilles d’entre elles sont âgées de six millé­naires, et les osse­ments de rennes et d’autres cervi­dés ont été retrou­vés dans la zone. « Il s’agit du site glacé conte­nant le plus de flèches au monde, et de très loin », commente l’ar­chéo­logue Lars Pilø.

Crédits : Secrets of the Ice

« Fouiller la zone et décou­vrir toutes ces flèches a été une incroyable expé­rience », pour­suit-il. Par peur que le site ne soit pillé, les archéo­logues n’en ont révélé l’exacte loca­li­sa­tion qu’une fois que toutes les flèches ont été récu­pé­rées, bien qu’ils y travaillent depuis plusieurs années. Il s’agis­sait donc du glacier de Lang­fonne, situé au cœur du parc natio­nal du Jotun­hei­men.

Crédits : Secrets of the Ice

Les flèches appar­te­naient aussi bien à des hommes préhis­to­riques de l’âge de la pierre qu’à des vikings de l’époque médié­vale. Ces décou­vertes incroyables sont hélas le signe d’une réalité moins enthou­sias­mante : le glacier de Lang­fonne est condamné à dispa­raître. Le réchauf­fe­ment clima­tique fait qu’il ne mesure aujourd’­hui plus qu’un tiers de sa taille d’il y a vingt ans.

Source : Secrets of the Ice

PLUS DE SCIENCE