Google entraîne ses IA à entraî­ner d’autres IA pour créer une super-IA

par   Ulyces   | 22 mai 2017

Crédits : Google Le 17 mai dernier, lors de la dernière confé­rence annuelle de Google (Google I/O 2017), son PDG Sundar Pichai a annoncé un nouveau cap dans la recherche en intel­li­gence arti­fi­cielle de la firme : Google souhaite pous­ser au maxi­mum son procédé d’ap­pren­tis­sage auto­ma­tique appelé AutoML. Grâce à lui, des réseaux de neurones arti­fi­ciels seront utili­sés pour créer de meilleurs systèmes d’IA. En d’autres termes, Google va apprendre à l’in­tel­li­gence arti­fi­cielle et trans­mettre son savoir à d’autres intel­li­gences arti­fi­cielles, sans inter­ven­tion humaine. Les réseaux de neurones arti­fi­ciels sont géné­ra­le­ment conçus pour imiter la manière dont le cerveau fonc­tionne. D’après Google, AutoML peut déve­lop­per des réseaux plus puis­sants, effi­caces et simples d’uti­li­sa­tion. « Il fonc­tionne de la manière suivante : on prend un lot de réseaux neuro­naux, on consi­dère ces derniers comme des “bébés” réseaux, puis on utilise un autre réseau de neurone pour répé­ter l’in­for­ma­tion à travers eux pour arri­ver au meilleur réseau de neurones », explique Pichai. Ce proces­sus est appelé appren­tis­sage par renfor­ce­ment, grâce auquel les ordi­na­teurs peuvent mélan­ger les essais et les erreurs avec certaines récom­penses. Un peu comme lorsqu’on enseigne à un chien un nouveau tour. Cette tech­nique requiert une quan­tité astro­no­mique de pouvoir infor­ma­tique statis­tique pour être menée à bien, et l’ac­tuel maté­riel de Google se trouve à une phase où un réseau de neurones peut en analy­ser un autre. Ces réseaux de neurones prennent égale­ment aux experts, scien­ti­fiques et ingé­nieurs un temps signi­fi­ca­tif pour être assem­blés. Grâce à l’Au­toML, ils seront capables de conce­voir des systèmes d’IA capables d’abor­der n’im­porte quelle tâche. L’Au­toML pour­rait s’avé­rer être même plus intel­li­gent que les experts (humains), dans leur approche pour résoudre un problème. C’est à la fois encou­ra­geant pour le déve­lop­pe­ment d’une telle tech­no­lo­gie et flip­pant pour bon nombre de corps de métiers qui se verraient rempla­cés par des machines. https://www.youtube.com/watch?v=Y2VF8tmLFHw Source : Google  

Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course