Hubble photo­gra­phie une colli­sion entre deux galaxies à 230 millions d’an­nées-lumière

par   Laura Boudoux   | 12 mars 2019
Crédits : NASA

À 230 millions d’an­nées-lumière de la Terre, au seine de la constel­la­tion d’Her­cule, deux galaxies entre­la­cées connues sous le nom de NGC 6052, ont été immor­ta­li­sées par le téles­cope spatial Hubble. Décou­vertes en 1784 par William Herschel, elles ont d’abord été clas­si­fiée comme une seule et même galaxie, rapporte le site Phys.org.

La gravité a rappro­ché ces deux galaxies, qui forment aujourd’­hui un mouve­ment chao­tique que ce nouveau cliché permet de mieux obser­ver. Les étoiles présentes à l’in­té­rieur des deux galaxies origi­nelles suivent désor­mais de nouvelles trajec­toires, provoquées par les effets gravi­ta­tion­nels.

Cette nouvelle photo­gra­phie est l’oc­ca­sion de rappe­ler que notre propre galaxie, la Voie Lactée, connaî­tra un jour une colli­sion simi­laire, avec son voisin galac­tique le plus proche : la galaxie d’An­dro­mède. Elle se situe actuel­le­ment à 2,5 millions d’an­nées-lumière de la Terre, mais ne cesse de s’en rappro­cher. D’après la NASA, ce cata­clysme inter­ga­lac­tique, qui pour­rait proje­ter le soleil dans une autre galaxie, devrait avoir lieu dans plus de 4 milliards d’an­nées.

Sources : Phys.org

Free Download WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
online free course

PLUS DE SCIENCE