Il neige désor­mais du plas­tique au pôle Nord et dans les Alpes

par   Mathilda Caron   | 18 août 2019
Crédits : Mine Tekman/Institu Alfred-Wege­ner

Selon une étude parue dans la revue Science Advances, des cher­cheurs de l’Ins­ti­tut alle­mand Alfred-Wege­ner ont décou­vert une quan­tité impres­sion­nante de parti­cules de plas­tique dans les neiges de l’Arc­tique et des Alpes suisses, rappor­tait la BBC le 14 août. Elles auraient été trans­por­tées par le vent avant d’être déver­sées par la neige.

Les scien­ti­fiques ont utilisé une tech­nique d’ima­ge­rie infra­rouge pour analy­ser des échan­tillons préle­vés entre 2015 et 2017 au large du Groen­land et ils les ont ensuite compa­rés à ceux trou­vés dans les Alpes suisses. « Il est évident que la majeure partie des micro-plas­tiques présents dans la neige provient de l’air », explique Mela­nie Berg­mann, auteure prin­ci­pale de l’étude.

Les scien­ti­fiques déclarent être choqués par le nombre inquié­tant de parti­cules retrou­vées : plus de 10 000 par litre de neige dans l’Arc­tique. En plus de se dépla­cer dans les rivières et les océans, ces parti­cules peuvent donc être trans­por­tées sur de grandes distances dans l’at­mo­sphère. « La ques­tion se pose natu­rel­le­ment de savoir si et dans quelle mesure nous les inha­lons… » s’inquiète Berg­mann.

Source : BBC/Science Advances

Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

PLUS DE SCIENCE