fbpx

Il orga­nise un concours de cris de Chew­bacca au numéro de son ex

par   Denis Hadzovic   | 30 juillet 2020

Après s’être fait larguer, un Austra­lien a orga­nisé un concours de cris de Chew­bacca au numéro de son ex. Il a placardé des affiches partout dans la ville de Cairns, dans le nord-est du pays, invi­tant ses habi­tants à appe­ler et pous­ser leurs plus beaux râles de Wookiee pour tenter de rempor­ter 100 dollars, rela­tait 9News jeudi 23 juillet.

Jessica a été victimes de repré­sailles origi­nales, et heureu­se­ment inof­fen­sives. Après avoir largué son compa­gnon au bout de trois ans de rela­tion, cette Austra­lienne a soudai­ne­ment reçu une avalanche de messages vocaux d’in­connu.e.s pous­sant des cris de Wookiee. Son numéro de télé­phone venait d’être affi­ché dans les rues de Cairns avec la mention « compé­ti­tion de cris de Chew­bacca ! ».

Une récom­pense de 100 dollars était promise à celui qui imite­rait le mieux le person­nage de Star Wars. « Je reçois des appels à des heures étranges dans la nuit, entre 1 h et 4 h du matin », raconte Jessica, qui se serait bien passé de cette vengeance puérile. Mais elle a fini par s’en amuser et retour­ner la situa­tion à son avan­tage. « J’ai trouvé ça assez drôle fina­le­ment, c’était une bonne blague », sourit-elle.

Tout compte fait, Jessica a répondu aux appels, à la seule condi­tion que les parti­ci­pants retirent l’af­fiche du concours. Sans doute déçu du résul­tat, son ex a réitéré en garant sa voiture, sans les roues, devant la maison de Jessica afin de l’im­mo­bi­li­ser. Cette fois, ce n’était plus drôle du tout. La jeune femme a contacté la police pour régler le problème. Main­te­nant que les auto­ri­tés s’en mêlent et que les médias inter­na­tio­naux ont parlé de l’af­faire, Jessica espère que son ex ira voir ailleurs dans une galaxie loin­taine, très loin­taine.

Source : 9News

Plus d'epic