fbpx

Des scien­ti­fiques testent un vaccin expé­ri­men­tal contre le Covid-19 sur eux-mêmes

par   Denis Hadzovic   | 30 juillet 2020

Le géné­ti­cien améri­cain George Church a rassem­blé une ving­taine de scien­ti­fiques pour créer un vaccin contre le Covid-19. Au lieu de procé­der à des essais cliniques sur la popu­la­tion, les cher­cheurs testent le vaccin sur eux-mêmes, rappor­tait la MIT Tech­no­logy Review mercredi 29 juillet.

Réuni au sein du Rapid Deploy­ment Vaccine Colla­bo­ra­tive (Radvac), ce groupe a pour objec­tif de trou­ver « une formule simple qui pour­rait être produite avec des éléments acces­sibles », explique Pres­ton Estep, un biolo­giste qui a réalisé son docto­rat sous la respon­sa­bi­lité du très média­tique George Church, géné­ti­cien à Harvard.

Dans une étude publiée le 29 juillet, cette équipe explique avoir conçu un vaccin expé­ri­men­tal contre le Covid-19. Il comporte quelques protéines simi­laires à celles du coro­na­vi­rus, mais qui ne sont pas suffi­santes pour entraî­ner une infec­tion. Leur recette n’est pas trop compliquée, puisqu’elle est détaillée pour ceux qui voudraient la prépa­rer à la maison…

Les scien­ti­fiques ont distri­bué des échan­tillons du vaccin à leurs amis et collègues, et l’ont aussi testé sur eux-mêmes. On ignore pour le moment combien de personnes parti­cipent à l’ex­pé­rience, ni si elle fonc­tionne. Mais cette méthode peu conven­tion­nelle soulève quelques doutes.

« Ce n’est pas la meilleure idée et ça pour­rait mal tour­ner », juge George Siber, l’an­cien respon­sable des vaccins de l’en­tre­prise phar­ma­ceu­tique Wyeth. Le projet de Radvac, qui n’est pas sans évoquer celui du biolo­giste Josiah Zayner, pour­rait d’ailleurs avoir des problèmes avec la Food and Drug Admi­nis­tra­tion (FDA), qui contrôle la mise sur le marché des médi­ca­ments aux États-Unis.

Source : MIT Tech­no­logy Review

PLUS DE SCIENCE