Ils retrouvent une chaus­sure porte-bonheur dans un mur après 300 ans

par   Ulyces   | 22 août 2016

Alors qu’ils instal­laient des câbles élec­triques, des ouvriers ont retrouvé une chaus­sure dans le mur du St John’s College, l’un des 31 collèges de l’uni­ver­sité de Cambridge, le 1er août dernier en Angle­terre. cambridge archeological unitChaus­sure porte-bonheur / Crédit : Cambridge Archeo­lo­gi­cal Unit  Il s’agit d’une chaus­sure d’homme en taille 39, du pied gauche. Après 300 ans, elle resté plutôt bien conser­vée, et un trou dans la semelle montre qu’elle a bien vécu avant d’être cachée. Comment a-t-elle atterri là ? Placer une chaus­sure dans un mur est une tradi­tion qui date de 1300. Le but était de repous­ser les esprits malé­fiques. On pouvait la cacher dans le mur, dans la chemi­née ou dans le toit. La chaus­sure de Cambridge aurait donc été placée ici lors de réno­va­tions entre 1600 et 1700. À l’époque, ce qui est aujourd’­hui le mur d’une cantine était celui du bureau du direc­teur. Au final, la direc­tion de l’uni­ver­sité de Cambridge a choisi de remettre la chaus­sure dans le mur, avec une petite capsule tempo­relle conte­nant des sous et un jour­nal. Chaque géné­ra­tion aura laissé une trace dans les murs de l’uni­ver­sité. university-collegesSource : Live Science  

Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course