La CIA a secrè­te­ment créé des chiens céré­bra­le­ment modi­fiés pour les contrô­ler à distance

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 17 décembre 2018

C’est une expé­ri­men­ta­tion long­temps restée secrète qui vient d’être révé­lée, après la déclas­si­fi­ca­tion de docu­ments top secrets. En 1963, la CIA a ainsi implanté dans le crâne de six chiens un appa­reil lui permet­tant de les contrô­ler à distance, racon­tait le New York Post le 11 décembre. Dans des écrits publiés sur le site The Black Vault, spécia­lisé dans la publi­ca­tion de docu­ments gouver­ne­men­taux déclas­si­fiés, la CIA explique pouvoir faire courir, tour­ner, ou s’ar­rê­ter les chiens, en acti­vant le centre de récom­pense de leurs cerveaux, à travers des courants élec­triques. 

D’après les docu­ments, plusieurs chiens ont souf­fert d’ef­fets secon­daires. Certains ont notam­ment souf­fert d’in­fec­tions, liées à la mauvaise cica­tri­sa­tion de leur crâne, suite à l’ins­tal­la­tion de l’élec­trode dans leur cerveau…

Ces expé­ri­men­ta­tions sur les animaux ont été conduites dans le cadre du projet MK-Ultra, mené en 1950 et 1970. Son exis­tence a été dévoi­lée en 1975, et des expé­riences illé­gales impliquant élec­tro­chocs, priva­tion senso­rielle ou médi­ca­ments psycho­tropes ont alors été révé­lées au grand jour. L’objec­tif ultime de la CIA était de déve­lop­per des tech­niques de mani­pu­la­tion mentale, afin de provoquer des compor­te­ments à l’envi. 

Sources : New York Post

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
free online course

PLUS DE SCIENCE