Le pays dirigé par Kim Jong-un célébrait le 15 avril le 105e anniversaire de Kim Il-Sung, père fondateur de la nation et grand-père de l’actuel tyran. Pour l’événement, la Corée du Nord a donné à voir un spectacle musical de plus d’une heure avec, en arrière-plan, une longue vidéo de propagande. Et à la fin de celle-ci, devinez quoi : des tirs de missiles partent en direction des États-Unis pour mettre le pays en cendres. Cette anecdote survient dans un contexte de tensions extrêmes entre les deux pays et seulement un jour après une parade militaire musclée dans les rues de Pyongyang. Rappelons que quelques heures avant cette « comédie » musicale, Kim Jong-un essuyait l’échec du tir d’un missile depuis la base de Sinpo, énième provocation du dictateur. Un comble. Source : Reuters