fbpx

La Russie lance Orwell, un système de recon­nais­sance faciale dans les écoles

par   Ulyces   | 3 juillet 2020

En Russie, plus de 43 000 écoles vont être équi­pées d’un système de recon­nais­sance faciale baptisé « Orwell » pour surveiller les allées et venues des enfants, rappor­tait le Moscow Times le 16 juin dernier. L’ar­gu­ment de vente du programme est d’as­su­rer la protec­tion des enfants en iden­ti­fiant les poten­tiels intrus.

Une démons­tra­tion de la tech­no­lo­gie

Les camé­ras du programme Orwell sont équi­pées d’al­go­rithmes de recon­nais­sance faciale conçus par l’en­tre­prise NTechLab, filiale du conglo­mé­rat de socié­tés Rostec, détenu par l’État russe. Yevgeny Lapshev, l’un des porte-paroles du projet, assure que les données récol­tées par les camé­ras d’Or­well seront stockées loca­le­ment pour parer à d’éven­tuelles cybe­rat­taques. Il ajoute que les parents réti­cents pour­ront refu­ser que leur enfant n’ap­pa­raisse dans le programme.

Pour l’heure, le système a été installé dans 1 608 écoles répar­ties dans 12 régions du pays. Ce projet d’en­ver­gure, dont le budget s’élève à 25 millions d’eu­ros, fait partie d’un vaste programme de numé­ri­sa­tion de l’éco­no­mie russe voulu par le gouver­ne­ment Poutine. Une tran­si­tion à laquelle un budget total de 25 milliards d’eu­ros est alloué. Si tous les programmes ressemblent à Orwell, il y a de quoi avoir peur.

Source : The Moscow Times

Plus de monde