fbpx

La vie de centaines de Cana­diens est diffu­sée en strea­ming sur Inter­net à leur insu

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 6 mai 2017
Crédits : Inse­cam

Dans un article pour Mother­board, le jour­na­liste cana­dien Jordan Pear­son révèle une vérité déran­geante sur la sécu­rité en ligne du pays. De nombreuses caméra de surveillance connec­tées présentent des failles de sécu­rité béantes qui permettent le strea­ming live de leur contenu sur Inter­net. Des écoles primaires, des églises et des maisons sont concer­nées.

Le jour­na­liste rapporte que le 4 mai dernier, des élèves d’une école primaire de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Ecosse, se sont retrou­vés diffu­sés en direct sur un site Inter­net à cause de ces failles de sécu­rité. Mais ce n’est pas tout, grâce à des sites comme Inse­cam, Jordan Pear­son a pu obser­ver des enfants dans une crèche en train de manger ou de faire la sieste – beau­coup de garde­ries offrent un service payant de webcam aux parents soucieux de garder un œil sur leurs enfants.

Un autre stream live lui a permis d’as­sis­ter à une messe où le visage des personnes présentes étaient clai­re­ment iden­ti­fiables, de regar­der les employés d’un garage en train de boire leur café, ou d’épier des personnes faisant leurs courses dans un centre commer­cial. Les impli­ca­tions sont terri­fiantes. Avec un mini­mum de connais­sances sur le sujet, il est facile de pira­ter des camé­ras de surveillance aussi peu sécu­ri­sées.

Crédits : Inse­cam

Une nouvelle glaçante quand on sait que ces images pour­raient être utili­sées à mauvais escient. On imagine par exemple des employés surveillés à leur insu en entre­prise. En bref, l’exemple cana­dien montre à quel point il est capi­tal de sécu­ri­ser ses appa­reils connec­tés.

Source : Mother­board 

Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Premium WordPress Themes Free
online free course

Plus de turfu