L’Aus­tra­lie réqui­si­tionne les terres de ces abori­gènes pour instal­ler une mine de char­bon

par   Mathilda Caron   | 6 septembre 2019
Crédits : Wangan and Jaga­lin­gou Tradi­tio­nal Owners Coun­cil

En Austra­lie, le gouver­ne­ment du Queens­land a mis fin au titre de propriété des peuples Wangang et Jaga­lin­dou sur leurs terres pour ouvrir la voie à un projet de mine de char­bon. Cette déci­sion très contro­ver­sée n’a fait l’objet d’au­cune annonce publique, remarquait le Guar­dian le 31 août 2019.

Au total, 1385 hectares de terres ont été prises aux Wangang et Jaga­lin­dou pour permettre l’ins­tal­la­tion d’une mine de char­bon du groupe Adani. Un groupe de repré­sen­tants des deux commu­nau­tés a demandé au gouver­ne­ment d’an­nu­ler cette déci­sion, car elles n’ont jamais accepté de céder leurs terres ances­trales.

« Nous ne consen­ti­rons jamais à cette déci­sion », a déclaré Adrian Burra­gubba, diri­geant du Conseil W&J. Les mani­fes­tants de Wangan et Jaga­lin­gou pour­raient être dépla­cés de force par la police austra­lienne.

Source : The Guar­dian

Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
online free course

Plus de monde