Le béluga soupçonné d’être un espion russe serait un théra­peute pour enfants

par   Mathilda Caron   | 10 mai 2019
Crédits : Joer­gen Ree Wiig

Fin avril, un béluga avait été trouvé au large des côtes norvé­giennes ; portant un harnais russe, il était soupçonné d’es­pion­nage. Selon l’an­cien consul de Mour­mansk, Morten Vikeby, l’ani­mal serait en réalité un « théra­peute », rapporte le quoti­dien britan­nique The Guar­dian ce 10 mai.

Il explique l’avoir déjà vu il y a dix ans dans un centre de plon­gée au nord de la Russie. « Ce n’est peut-être pas le même mais il agit de la même manière », explique Vikeby. Le cétacé aurait été entraîné à des fins théra­peu­tiques sur les enfants ayant une mala­die mentale.  « Le béluga a été accusé d’es­pion­nage, c’est mon devoir de le défendre » pour­suit-il.

Parfai­te­ment docile, l’ani­mal a même rapporté le télé­phone d’une femme qui l’avait fait tomber dans l’eau, près de la ville de Hammer­fest. Jusqu’à présent, personne n’a déclaré en être le proprié­taire, mais pour certains médias, s’il s’agit réel­le­ment d’un animal de l’ar­mée, décla­rer sa perte ne ferait qu’at­ti­rer l’at­ten­tion.

Source : The Guar­dian

 

Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
udemy course download free

Plus de mystère