Le fils de Noto­rious B.I.G. lance une marque de weed en hommage à son père

par   Laura Boudoux   | 15 avril 2019
Crédits : CJ Wallace/Lowell Herb Co.

CJ Wallace s’est asso­cié à Lowell Herb Co., une ferme biolo­gique cali­for­nienne spécia­li­sée dans la culture du canna­bis, pour lancer sa gamme Think BIG. Le premier produit dispo­nible est un coffret conte­nant des joints pré-roulés, que le fils de The Noto­rious B.I.G. a nommé The Frank White Crea­tive Blend. CJ Wallace, qui n’avait que cinq mois lorsque son père a été assas­siné, en 1997, entend ainsi rendre hommage au rappeur, rapporte Esquire.

Frank White était en effet l’al­ter-ego imagi­naire de Biggie, qui s’était inspiré du mafieux inter­prété par Chris­to­pher Walken dans le film King of New York, d’Abel Ferrara. Le coffret coûte envi­ron 35 €, et une partie des béné­fices liés aux ventes seront rever­sées à l’ONG Prison Art Project.

« Le canna­bis fait en quelque sorte partie de ma famille, d’aussi loin que je me souvienne. J’ai toujours été inspiré par mon père et son alter-ego, la figure fanto­ma­tique de Frank White, et je voulais jouer avec ça depuis long­temps. C’est ma chance de pouvoir le faire », explique CJ Wallace à propos de Think BIG.

Si le jeune homme de 22 ans a choisi de colla­bo­rer avec une asso­cia­tion travaillant autour de la créa­tion et de l’art en prison, c’est aussi en l’hon­neur de The Noto­rious B.I.G., qui a été incar­céré à plusieurs reprises. « Son séjour le plus long a duré neuf mois, et c’est là qu’il a décidé de prendre l’écri­ture plus au sérieux. C’est une histoire que je veux parta­ger avec le monde : montrer qu’un artiste peut de sortir des ténèbres, pour arri­ver à une beauté telle que “Suici­dal Thoughts” et “N***as Bleed” », explique CJ Wallace.

Sources : Esquire

 

Download Premium WordPress Themes Free
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
udemy course download free

Plus de weed