fbpx

Le plus vieil orang-outan du monde est mort à l’âge de 61 ans

par   Adrien Vlahovic   | 13 janvier 2021

Le plus vieil orang-outan du monde est mort ce week-end au zoo de l’Ore­gon, à Port­land. Inji, connu comme la doyenne de son espèce, est décé­dée à l’âge de 61 ans, annonçait le DailyMail ce 11 janvier.

Origi­naire de Suma­tra, Inji était pension­naire du zoo de l’Ore­gon depuis 1961, âgée tout juste d’un an. Elle a dépassé la longé­vité des orangs-outans sauvages de deux décen­nies, jusqu’à ce que sa santé ne se dégrade récem­ment. Avant son décès, les gardiens de zoo ont constaté qu’Inji quit­tait rare­ment son nichoir, avait peu d’ap­pé­tit et les médi­ca­ments pour soula­ger la douleur ne semblait pas l’ai­der.

Sur la base de ses symp­tômes appa­rem­ment inso­lubles, le person­nel vété­ri­naire « a pris la déci­sion diffi­cile d’eu­tha­na­sier humai­ne­ment » l’orang-outan âgé, pour ne pas que sa souf­france se prolonge. « La capa­cité d’Inji à se connec­ter avec les gens était incroyable. Elle a inspiré plusieurs géné­ra­tions », a tenu à saluer Bob Lee, le direc­teur du zoo, ajou­tant qu’elle était « active et curieuse tout au long de ses belles années ». « Elle semblait étudier les humains et aimer les regar­der, en parti­cu­lier les enfants », dit-il, rendant hommage au primate.

Mukobi, le gardien en chef des primates du zoo, a égale­ment souli­gné que leur nom était dérivé du mot malais orang, qui signi­fie « homme », et hutan, qui décrit la nature sauvage ou la jungle, en raison de leurs ressem­blances avec les humains. Il reste envi­ron 70 800 orangs-outans à travers le monde : envi­ron 15 000 sont de Suma­tra, 55 000 de Bornéo et moins de 800 de Tapa­nuli.

Source : DailyMail

Plus de wild