fbpx

Le rhino­cé­ros de Suma­tra est offi­ciel­le­ment éteint en Malai­sie

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 25 novembre 2019
Crédits : Charles W. Hardin

Le 27 mai 2019, Tam, le dernier rhino­cé­ros de Suma­tra mâle de Malai­sie est décédé. Il ne restait désor­mais plus qu’une femelle, Iman, âgée de 25 ans. Le 23 novembre, la mort d’Iman sur l’île de Bornéo a été annon­cée, rapporte la BBC.

Animal soli­taire, le rhino­cé­ros de Suma­tra est le plus petit des rhino­cé­ros et il est le seul rhino­cé­ros d’Asie à possé­der deux cornes. À cause du bracon­nage et de la dispa­ri­tion de son habi­tat, il est désor­mais en danger critique d’ex­tinc­tion. Il fait d’ailleurs partie de la liste dres­sée par l’UICN qui établi les cent espèces les plus mena­cées au monde.

Si l’es­pèce est à présent éteinte en Malai­sie, il reste­rait encore envi­ron 100 spéci­mens en liberté, tous épar­pillés en Indo­né­sie. Mais leur popu­la­tion ne cesse de décroître. « Les acti­vi­tés de repro­duc­tion sont peu fréquentes, les nais­sances réus­sies sont rares et le risque de consan­gui­nité est élevé », note avec inquié­tude l’Union inter­na­tio­nale pour la conser­va­tion de la nature (UICN).

Les orga­ni­sa­tions de défense de ces animaux vont à présent concen­trer leurs efforts sur la sauve­garde des quelques dizaines de spéci­mens restants en Indo­né­sie, « en combi­nant protec­tion inten­sive et élevage en capti­vité, et en travaillant avec les popu­la­tions locales pour leur donner la fierté d’avoir le rhino­cé­ros dans leur patri­moine biolo­gique », a expliqué Susie Ellis, direc­trice exécu­tive de la Fonda­tion inter­na­tio­nale Rhino.

Sources : BBC/Natio­nal Geogra­phic

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
online free course

Plus de monde