fbpx

Un sous-marin trans­por­tant plus de 3 000 kg de cocaïne a été inter­cepté en Espagne

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 25 novembre 2019
Crédits : Xoan Carlos Gil

Alors que le phéno­mène des « narco-subs » est en constante augmen­ta­tion dans le Paci­fique, un premier sous-marin trans­por­tant de la drogue a été inter­cepté en Europe. D’après la police, le submer­sible s’est échoué au large des côtes gali­ciennes, dans le nord-ouest de l’Es­pagne, avec plus de trois tonnes de cocaïne à son bord, rapporte El País ce 25 novembre.

Avec la décou­verte en 2006 d’un narco-sous-marin aban­donné à Vigo, les agent·e·s espa­gnol·e·s de lutte contre le trafic de stupé­fiants avaient commencé à soupçon­ner que des sous-marins étaient envoyés en Espagne et vers le conti­nent afri­cain char­gés de drogue. Mais cette tech­nique de contre­bande était consi­dé­rée comme rela­ti­ve­ment nouvelle en Europe, et aucun submer­sible n’avait encore été inter­cepté, avant ce jour de novembre 2019.

Selon les auto­ri­tés, cet appa­reil de 22 m, fabriqué en Guyane mais venant de Colom­bie, est parti d’Amé­rique du Sud pour trans­por­ter discrè­te­ment de la drogue jusqu’en Europe, en passant par la Galice. Les auto­ri­tés estiment que l’en­gin pour­rait faire « au moins deux voyages avec des marchan­dises par an ». Deux personnes, de natio­na­lité équa­to­rienne, ont pour l’ins­tant été arrê­tées et une troi­sième a réussi à s’en­fuir.

Source : El País

Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
free download udemy course

Plus d'epic