Le Vaucluse auto­rise la chasse au sanglier unique­ment avec un arc et des flèches

par   Adrien Gingold   | 15 août 2019
Crédits : Pixa­bay

La préfec­ture du Vaucluse vient d’an­non­cer qu’elle auto­ri­sait la chasse au sanglier, mais unique­ment avec un arc et des flèches, relate France 3 Côte d’Azur. C’est un test, qui s’éten­dra jusqu’à février 2020. Si la mesure vise à régu­ler le nombre d’ani­maux, leurs dégâts et le nombre d’ac­ci­dents qu’ils causent quoti­dien­ne­ment, elle fait bondir les asso­cia­tions de protec­tions des animaux.

Senti­nelles-éthique Animale (SEA) a d’ailleurs lancé une péti­tion comp­tant presque 3 000 signa­tures : « Cette chasse inflige à ces sangliers une lente agonie. Les marcas­sins nés depuis peu errent terro­ri­sés et meurent à petit feu faute de nour­ri­ture et de soins mater­nels. » 

D’après la préfec­ture, les archers chas­se­ront unique­ment en équipe de nuit, et sous la direc­tion d’un louve­tier (du nom de l’offi­cier qui comman­dait un équi­page du roi de France pour la chasse au loup). Pourquoi à l’arc ? Cela doit permettre d’évi­ter les nuisances sonores, comme l’ex­plique Chris­tian Rocci, délé­gué à la protec­tion animale pour la Ville d’Avi­gnon : « Vous compre­nez bien qu’un coup de cara­bine la nuit, ça fait plus de bruit qu’un tir à l’arc. »

Source : France 3 Côte d’Azur

Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free online course

Plus de monde