fbpx

L’épi­cier lui refuse des chips à crédit, il revient armé d’un katana

par   Adrien Gingold   | 5 novembre 2019

Un jeune homme de Corbeil-Essonnes a été condamné ce lundi 4 novembre à six mois de prison ferme pour dégra­da­tions et violences, écrit Le Pari­sien. Il avait attaqué un épicier au katana.

Tony voulait manger des chips. Ce tren­te­naire de Corbeil-Essonnes s’est présenté vers midi à l’épi­ce­rie Château-Rouge de la rue Emile Zola, le 27 septembre dernier. Il voulait ache­ter de l’al­cool et des chips mais au moment de payer, sa carte de crédit ne passe pas.

Tony demande alors à l’em­ployé de lui faire un crédit, au moins sur les chips, mais la maison ne fait pas crédit. Le prévenu entre dans une colère noire et menace l’épi­cier : « Je promets de reve­nir pour te décou­per. Je te lâche­rai pas ! »

Et Tony ne mentait pas : il revient sabre à la main, s’at­taque à la vitrine puis éventre un sac de riz devant l’épi­cier terro­risé qui réus­sit néan­moins à se saisir d’une bombe lacry­mo­gène et à gazer son agres­seur, pendant qu’un témoin appelle la police. 

« Je ne regrette même pas », décla­rera Tony à son audi­tion, avant d’avouer à l’ex­pert préfé­rer les armes blanches aux armes à feu : « Ça fait plus crédible et devant la justice, on risque moins. » Placé en déten­tion, il casse tout dans sa cellule.

Mis à la porte de chez ses parents en 2015, Tony vit en foyer et accu­mule déjà douze mentions à son casier judi­ciaire. À la barre, il recon­nait fumer dix joints et boire entre 20 et 30 canettes d’al­cool par jour : « Oui, je suis agres­sif quand je bois de l’al­cool », avoue-t-il.

Il a été condamné ce lundi 4 novembre après-midi devant le tribu­nal correc­tion­nel de l’Es­sonne à six mois de prison ferme pour dégra­da­tions et violences avec usage d’une arme.

Source : Le Pari­sien

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course

Plus d'epic