Les dauphins mâchouillent des pois­sons-ballons pour planer

par   Ulyces   | 13 février 2017

C’est bien connu, le dauphin est un animal extrê­me­ment intel­li­gent. Et comme un autre animal intel­li­gent qu’on connaît bien, il a une fâcheuse atti­rance pour les produits suscep­tibles d’al­té­rer sa conscience. Ce n’est pas le seul mammi­fère à céder à l’ap­pel de la drogue : on a vu des cochons et des ours s’en­ivrer à la bière ou des chats prendre de la cocaïne. Mais les dauphins font dans l’ori­gi­na­lité : leur grand truc pour décol­ler, c’est le pois­son-ballon. Ils se le font même tour­ner entre potes. Hein ? Quoi ?! C’est ce que montrait un docu­men­taire de la BBC inti­tulé Dolphins – Spy in the Pod et que confirment des scien­ti­fiques de l’uni­ver­sité Murdoch, à Mandu­rah en Austra­lie. Les cher­cheurs austra­liens ont observé à plusieurs reprises des spéci­mens de dauphins tenir dans leur gueule des pois­sons-ballons, ou Tétrao­don­ti­dés, comme pour s’amu­ser, même à plusieurs. Or les pois­sons-ballons portent en eux une toxine mortelle appe­lée tétro­do­toxine, qui peut entraî­ner la mort de leurs préda­teurs (dont les humains). Mais il semble­rait qu’à petites doses, la toxine ait un effet narco­tique dont raffolent les dauphins. Certains cher­cheurs contestent le fait que les dauphins cherchent à planer en faisant cela, arguant que la toxine n’au­rait qu’un puis­sant effet anes­thé­siant… N’est-ce pas le cas de nombreuses drogues ? Quels que soient ses véri­tables effets sur les dauphins, ils ont l’air d’ado­rer ça et de bien se marrer. Source et crédits : Mandu­rah Mail

Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
online free course