fbpx

Les émis­­sions de CO2 n’avaient pas autant chuté depuis la 2e Guerre mondiale

par   Denis Hadzovic   | 20 mai 2020

Une étude publiée le 19 mai dans la revue scien­ti­fique Nature Climate Change montre que depuis la Seconde Guerre mondiale, les émis­sions mondiales de gaz à effet de serre n’avaient pas connues une chute aussi impor­tant qu’en 2020, rappor­tait New Scien­tist ce mardi.

Les cher­cheurs déclarent que les émis­sions de dioxyde de carbone ont été divi­sées par cinq grâce aux mesures de confi­ne­ment. Cepen­dant, ils aver­tissent aussi que cette chute dras­tique ne ralen­tira pas le chan­ge­ment clima­tique.

Avant la crise liée au coro­na­vi­rus, les scien­ti­fiques esti­maient une augmen­ta­tion des émis­sions de CO2 d’en­vi­ron 1 % pour l’an­née 2020. Les premières analyses de l’im­pact de la pandé­mie avaient ensuite estimé une chute de 4,2 à 7,5 % des émis­sions en 2020.

Mais les analyses de données du 7 avril dernier ont démon­tré que les émis­sions de CO2 avaient chuté de 17 % sur l’an­née, depuis le début des restric­tions impo­sées pour faire face au coro­na­vi­rus. Un taux d’émis­sions équi­valent à celui de 2006, qui montre avant tout l’aug­men­ta­tion drama­tique des émis­sions de gaz à effet de serre depuis une quin­zaine d’an­nées.

« En terme de chute rela­tive, il faut retour­ner à la première moitié du XXe siècle, vers la Seconde Guerre mondiale » pour retrou­ver un taux d’émis­sions aussi bas, déclare Glen Peters, direc­teur des recherches au Centre de recherche inter­na­tio­nale sur l’en­vi­ron­ne­ment et le climat, en Norvège.

Pour atteindre les objec­tifs fixés par l’Ac­cord de Paris sur le climat, il faudrait que les émis­sions de CO2 chutent de 7,6 % chaque année jusqu’à la fin de la décen­nie. Mais il n’y aura pas de confi­ne­ment tous les ans pour y parve­nir, et les émis­sions pour­raient repar­tir à la hausse avec la reprise de l’ac­ti­vité écono­mique et indus­trielle plané­taire. Il faudra être respon­sables.

Source : New Scien­tist

PLUS DE SCIENCE