fbpx

Les incen­dies qui ravagent les forêts de l’Arc­tique sont si graves qu’on les voit depuis l’es­pace

par   Suzanne Jovet   | 23 juillet 2019
Crédits : Pierre Markuse / Crea­tive Commons

Alors que les régions du cercle polaire connaissent des records de chaleur, de nouvelles images satel­lite révèlent que de vastes éten­dues de forêts dans l’Arc­tique sont frap­pées par des incen­dies sans précé­dent, rappor­tait The Inde­pendent le 22 juillet. « Les incen­dies dans l’Arc­tique frappent le plus dure­ment l’Alaska et la Sibé­rie, où certains sont suffi­sam­ment impor­tants pour couvrir près de 100 000 terrains de foot­ball », a annoncé l’Or­ga­ni­sa­tion météo­ro­lo­gique mondiale.

Crédits : Pierre Markuse / Crea­tive Commons

La saison des incen­dies des forêts boréales peut s’étendre de mai à octobre. Mais après le mois de juin le plus chaud jamais enre­gis­tré dans le monde, ces feux sont d’une ampleur et d’une durée sans précé­dent. Les images satel­lite publiées par Pierre Markuse montrent les dommages colos­saux causés par les incen­dies au Groen­land, en Sibé­rie et en Alaska. Au 9 juillet, 38 grands incen­dies avaient touché l’Alaska, rédui­sant en cendres 282 000 hectares de forêts.

Crédits : Pierre Markuse / Crea­tive Commons

Bien sûr, ces incen­dies ne sont pas sans risque pour la planète, car ils entraînent une hausse du niveau de CO2 dans l’at­mo­sphère. « Rien qu’en juin, ces incen­dies ont émis 50 méga­tonnes de dioxyde de carbone dans l’at­mo­sphère, ce qui corres­pond aux émis­sions annuelles totales de la Suède », met en garde l’Or­ga­ni­sa­tion Météo­ro­lo­gique Mondiale.

Source : The Inde­pendent 

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Premium WordPress Themes Free
free online course

PLUS DE SCIENCE