L’un des plus vieux objets en métal créé par l’Homme est un emoji

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 7 juin 2017

Crédits : Leti­cia Inés Cortés/María Cris­tina Scat­to­lin/Antiquity Jour­nal Il y a envi­ron 3 000 ans, dans le sud de la cordillère des Andes (au nord-ouest de l’ac­tuelle Argen­tine), des indi­vi­dus ont façonné un masque de cuivre rectan­gu­laire qui fait diable­ment penser à nos emoji modernes. Cette décou­verte, révé­lée le 5 juin dans la revue univer­si­taire Antiquity, remet en cause la convic­tion des archéo­logues, qui pensaient jusqu’ici que le travail du métal en Amérique du Sud avait débuté au Pérou. Le masque de métal, compor­tant deux yeux, un nez et une bouche, repro­duit la plus simple expres­sion d’un visage humain, à la manière des smileys qui ponc­tuent nos conver­sa­tions modernes. Il a été décou­vert aux côtés d’autres arte­facts « dont aucun ne présen­tait de forme inten­tion­nel­le­ment recon­nais­sable, n’avait été perforé ou conçu en trois dimen­sions », précise le rapport des cher­cheuses. Ce masque est par consé­quent unique en son genre. Il a été décou­vert par des habi­tants de la région en 2005, quand une pluie torren­tielle a balayé la terre qui le recou­vrait. Les archéo­logues ont égale­ment retrouvé les restes de 14 indi­vi­dus à l’en­droit où le masque avait été enterré. L’un des sque­lettes présen­tait des tâches vertes indiquant que le masque était possi­ble­ment un attri­but funé­raire. Personne n’a essayé de le plaquer sur son visage depuis qu’il a été retrouvé. Qui sait ce qu’il pour­rait arri­ver ? Source : Antiquity Jour­nal

Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
free online course