Mariée avec le fantôme d’un pirate, elle demande le divorce

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 11 décembre 2018

Se marier à l’es­prit d’un pirate vieux de 300 ans peut s’avé­rer très complexe. C’est en tous cas ce qu’af­firme Amanda Spar­row Large, une Irlan­daise qui vient de divor­cer du fantôme de celui qui aurait inspiré le person­nage de Jack Spar­row. À 46 ans, et après moins d’un an de mariage, elle a annoncé qu’elle venait de divor­cer et en a profité pour recom­man­der à tous d’être « très prudent lorsqu’on touche à la spiri­tua­lité », rapporte le site Insi­der« Ce n’est pas une chose avec laquelle on rigole », a-t-elle affirmé avec le plus grand sérieux.

Amanda Spar­row avait dit« oui » à son fantôme de mari en janvier 2018, leur amour mystique ayant été scellé par un prêtre chaman, sur un bateau navi­gant au large de l’Ir­lande. Elle a ensuite dépensé 6 000 euros pour chan­ger de nom, mais surtout d’ap­pa­rence, afin de ressem­bler au person­nage de Jack Spar­row, de la saga Pirates des Caraïbes. Dread­locks, tatouages et même dents en or : l’Ir­lan­daise a désor­mais tout du pirate inter­prété par Johnny Depp.

Mais en octobre 2018, elle a fina­le­ment annoncé qu’elle était asexuée et qu’elle avait toujours su qu’elle était « diffé­rente ». Amanda Spar­row affirme avoir rencon­tré le fantôme du pirate ayant vécu au XVIIIe siècle alors qu’elle était allon­gée dans son lit, en 2014. Elle n’a pour le moment pas précisé les raisons qui les ont pous­sés à divor­cer, mais elle recom­mande de se méfier des fantômes.

Sources : Insi­der / Irish Mirror

Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de mystère