fbpx

Pour la première fois de son histoire, Israël s’est crashé sur la Lune

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 12 avril 2019
Crédits : SpaceIL

La mission Bere­shit devait être la première sonde déve­lop­pée par une entre­prise privée à se poser sur la Lune. Mais le 11 avril, le satel­lite construit par la société israé­lienne SpaceIL s’y est écrasé avec fracas, rapporte Live Science, lais­sant ses débris à jamais sur la surface lunaire.

« Nous n’y sommes pas arri­vés, mais nous avons bel et bien essayé », a déclaré Morris Kahn, homme d’af­faires qui a large­ment financé la mission. « Je pense que c’est vrai­ment énorme d’être allés jusqu’où nous sommes allés, je pense que nous pouvons être fiers. »

Il s’agit du premier crash lunaire acci­den­tel depuis 48 ans. En 1971, l’URSS envoyait la sonde Luna 18, qui s’est écra­sée lors de sa tenta­tive d’at­ter­ris­sage. La mission au coût de 100 millions de dollars a été orga­ni­sée en parte­na­riat avec Israeli Aeros­pace Indus­tries (IAI), entre­prise de construc­tion aéro­nau­tique israé­lienne.

Si certains célèbrent Israël, en sa qualité de quatrième pays à atteindre le sol lunaire (qu’im­porte la manière), force est de rappe­ler qu’Is­raël n’a pas (encore) d’agence spatiale natio­nale. Le Premier ministre israé­lien Benja­min Neta­nyahu a mani­festé ses rêves de créa­tion d’un programme spatial natio­nal. En atten­dant, SpaceIL pour­rait tenter un nouvel alunis­sage d’ici deux à trois ans.

Source : Live Science

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes Free
free download udemy course

Plus de turfu