Pour le gouver­neur mili­taire de Paris, les soldats pour­ront aller jusqu’à « l’ou­ver­ture du feu » contre les gilets jaunes

par   Servan Le Janne   | 22 mars 2019
Crédits : France Info

C’est peu dire que la tension monte à la veille de l’acte 19 des gilets jaunes. Ce matin, sur France Info, le gouver­neur mili­taire de Paris a annoncé que les soldats de l’opé­ra­tion Senti­nelle déployés pour préve­nir les débor­de­ments pour­ront « aller jusqu’à l’ou­ver­ture du feu. Si leur vie est mena­cée ou celle des personnes qu’ils défendent ».

Néan­moins, a vaine­ment tenté de rassu­rer Bruno Leray, « ils donnent des somma­tions. C’est arrivé par le passé, au Louvre ou à Orly […] en assis­tance aux personnes qui sont agres­sées sur la voie publique […] Ils sont parfai­te­ment à même d’ap­pré­cier la nature de la menace et d’y répondre de manière propor­tion­née. »

Dans l’après-midi, la ministre des Armées Florence Parly a publié une info­gra­phie afin de résu­mer le rôle des mili­taires à l’oc­ca­sion de la mani­fes­ta­tion. « Ils ne seront pas au contact des mani­fes­tants ; ils ne vont ni les fouiller, ni les arrê­ter, ni les appré­hen­der », écrit-elle. Surtout, « ils ne vont évidem­ment pas tirer sur la foule ! Halte aux fantasmes. » Il ne reste plus qu’à passer le message à Bruno Leray si ce n’est fait.

Source : France Info

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
download udemy paid course for free

Plus de monde