Pour le Premier ministre russe, les USA ont déclaré « une guerre commerciale » contre la Russie

par   Nicolas Prouillac   | 03/08/2017

Crédits : Sergei Karpukhin/Reuters

Mercredi 2 août, dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche, où siège le président de la première puissance mondiale, ce dernier était d’humeur bougonne. Bouche pincée, regard torve, Donald Trump a apposé à contrecœur sa signature au bas de la loi prévoyant de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie. Le président américain a grogné qu’il était capable de conclure « de biens meilleurs accords » que le Congrès, où la proposition de nouvelles sanctions a été votée à la quasi-unanimité. À plus de 10 000 km de là, Reuters rapporte que le Premier ministre de Russie a réagi sans demi-mesure à la promulgation des sanctions. Dmitri Medvedev a déclaré sans détour que les États-Unis venaient de lancer « une guerre commerciale totale » contre la Russie. « Nous n’avons plus aucun espoir que nos relations avec la nouvelle administration américaine s’améliorent », a-t-il écrit.

Quelques temps plus tard, le compte Twitter officiel du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a posté une vidéo pour le moins éloquente – et un brin moqueuse – sur laquelle on peut voir une reconstitution de combats médiévaux russes. « Quiconque nous affronte avec des sanctions, périra par les sanctions », écrit le ministère. « Nous dédions cette vidéo à tous ceux qui tentent de nous faire du mal avec de nouvelles sanctions ! » C’est un peu répétitif, mais le propos a le mérite d’être clair.

Source : Reuters