Près de 30 000 meurtres ont été commis au Mexique en 2018, un record glaçant

par   Ulyces   | 23 janvier 2019

En 2018, le nombre d’as­sas­si­nats au Mexique a tris­te­ment battu un nouveau record. Les chiffres publiés cette semaine par le secré­ta­riat de la sécu­rité publique du pays montrent que 28 816 dossiers d’ho­mi­cides ont été ouverts en 2018, soit une augmen­ta­tion de 15 % par rapport à l’an­née précé­dente, rappor­tait le Guar­dian le 22 janvier dernier.

Si les chiffres ont tant augmenté, c’est que la violence a explosé dans des zones du pays aupa­ra­vant paisibles, telles que l’État de Quin­tana Roo, qui a enre­gis­tré 763 homi­cides en 2018, soit deux fois plus qu’en 2017. Dans l’ouest de l’État de Guanajuato, une épidé­mie de vols de carbu­rant, durant lesquels l’es­sence est siphon­née des oléo­ducs, a provoqué elle aussi une flam­bée du nombre de meurtres. Guanajuato, le centre catho­lique conser­va­teur du pays, a enre­gis­tré 2 609 homi­cides en 2018, ce qui en fait à ce jour l’État le plus meur­trier du Mexique.

Ces nouveaux chiffres soulignent l’am­pleur du défi auquel doit faire face le nouveau président Andrés Manuel López Obra­dor, entré en fonc­tion le 1er décembre dernier. Il a déclaré vouloir rame­ner la paix dans le pays après 12 années de répres­sion mili­ta­ri­sée contre les cartels de la drogue et le crime orga­nisé. Connu sous le nom d’AMLO, il a fait campagne en promet­tant de s’at­taquer à ce qu’il consi­dé­rait comme les causes profondes du crime, telles que la pauvreté, l’iné­ga­lité des chances et la corrup­tion.

D’après l’Ob­ser­va­toire des droits de l’homme en Syrie, la guerre a fait 20 000 victimes en 2018. Un tiers de moins qu’au Mexique.

Source : The Guar­dian

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
download udemy paid course for free

Plus de monde