Une étude publiée par des chercheurs américains concernant l’usage d’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 a eu une conclusion tragique : l’expérience a entraîné plus de morts qu’avec un traitement standard, rapportait Associated Press mardi 21 avril.

L’étude a été réalisée sur un public âgé hospitalisé aux États-Unis. Seule ou en association avec l’azithromycine (dérivée de l’érythromycine), l’hydroxychloroquine est de plus en plus utilisée dans le monde dans le traitement du Covid-19, comme au Brésil par exemple. Les chercheurs ont testé différents traitements sur un groupe de 368 vétérans :

Les résultats montrent qu’avec la première méthode de traitement, 28 % des patients décèdent contre seulement 11,4 % avec un traitement standard. L’association de deux molécules dans le deuxième traitement entraîne également une augmentation des décès avec 22 %.

L’étude conclut que l’hydroxychloroquine, avec ou sans association, ne participe pas à la réduction du nombre de patients en assistance respiratoire. Au contraire, lors de cette étude, le médicament a augmente le nombré de décès chez les patients atteints par le Covid-19.

Source : Associated Press