fbpx

Sundar Pichai devient PDG de Google et Alpha­bet après le retrait de Larry Page et Sergey Brin

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 4 décembre 2019
Crédits : Sam Chur­chill

Larry Page et Sergey Brin ont décidé de passer le flam­beau. Les cofon­da­teurs de Google ont annoncé qu’ils confiaient la direc­tion d’Al­pha­bet à Sundar Pichai, actuel PDG de Google. D’après une lettre publiée par les deux hommes le 3 décembre 2019, ce dernier assu­mera donc simul­ta­né­ment les fonc­tions de PDG de Google et de sa maison mère, Alpha­bet, rapporte BuzzFeed.

Page et Brin, qui ont créé Google en 1998, reste­ront tous les deux au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion d’Al­pha­bet et dispo­se­ront encore de la majo­rité des voix sur les déci­sions concer­nant la société. « Bien que ce fut un privi­lège immense d’être plei­ne­ment impliqués dans la gestion quoti­dienne de la société depuis si long­temps, nous pensons qu’il est temps d’as­su­mer le rôle de parents fiers : offrir des conseils et de l’amour, mais pas des gestes quoti­diens », écrivent-ils.

Arrivé chez Google en 2014, Sundar Pichai était devenu PDG de Google en août 2015, suite à une restruc­tu­ra­tion en profon­deur de l’en­tre­prise qui avait mené à la créa­tion de la holding Alpha­bet. Désor­mais, il diri­gera aussi bien Alpha­bet que sa filiale Google. « Sundar apporte de l’hu­mi­lité et une grande passion pour la tech­no­lo­gie à nos utili­sa­teurs, à nos parte­naires et à nos employés au quoti­dien », ajoute les cofon­da­teurs à son sujet. « Nous n’au­rions pas pu trou­ver mieux pour mener Google et Alpha­bet vers l’ave­nir. »

Pichai aura donc seul à gérer les scan­dales qui affectent Google ces dernières années, de l’éva­sion fiscale à ses contrats mili­taires opaques, en passant par les plaintes concer­nant les condi­tions de travail de ses employé-e-s.

Source : BuzzFeed

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes Free
free download udemy paid course

Plus de monde