fbpx

Un chef d’en­tre­prise brûle un million de dollars en cash pour ne pas payer de pension alimen­taire

par   Nicolas Pujos   | 8 février 2020

Le 4 février dernier, un jour­nal local cana­dien, l’Ottawa Citi­zen, racon­tait l’his­toire d’un riche chef d’en­tre­prise qui a préféré brûler plus d’un million de dollars en liquide (envi­ron 685 000 euros) plutôt que de payer la pension alimen­taire de son ex-femme.

Bruce McCon­ville a mal vécu le divorce d’avec son ex-femme. Devant la Cour en charge de déter­mi­ner le montant de la pension alimen­taire qu’il devrait payer, le chef d’en­tre­prise n’a pas eu le trac en révé­lant qu’il avait brûlé au total plus d’un million de dollars en petites coupures lors de deux grands feux de joie. Cons­cient de la perte pour ses enfants, le patron n’a pour­tant pas pu se rete­nir. Il a ainsi brûlé une partie des gains obte­nus par son entre­prise après 31 ans d’ef­forts.

Le juge Phil­lips, en charge de l’af­faire, qui doute de la réalité des faits, a condamné McCon­ville à 30 jours de prison pour s’être moqué du tribu­nal. « Vous vous moquez de ce tribu­nal et de son proces­sus, ce que je ne permet­trai pas. Vous vous condui­sez avec l’in­ten­tion de contre­car­rer déli­bé­ré­ment et volon­tai­re­ment la bonne admi­nis­tra­tion de la justice. Plus parti­cu­liè­re­ment, je trouve que ce que vous avez fait est mora­le­ment répré­hen­sible car ce que vous préten­dez avoir fait porte direc­te­ment atteinte aux inté­rêts de vos enfants. »

Malgré tout, devant l’im­pos­si­bi­lité de déter­mi­ner dans l’ins­tant les ressources de McCon­ville, la Cour n’a pu fixer de pension alimen­taire. McCon­ville a tout de même été condamné en sus à payer une amende de 2000 dollars par jour, direc­te­ment à son ex-femme, jusqu’à ce qu’il puisse prou­ver qu’il a bien fait flam­ber toutes ses écono­mies.

Source : Ottawa Citi­zen

Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
udemy course download free

Plus de monde