fbpx

Un riche anti-masque ouvre une école privée où les masques sont inter­dits

par   Sarah Ben Bouzid   | 4 septembre 2020

Chris Saccoc­cia est devenu l’une des figures de proue du mouve­ment anti-masques du Canada. Vice Canada nous infor­mait le 3 septembre qu’il a ouvert une école privée à ses frais pour accueillir les enfants dont les parents sont oppo­sés aux masques et à la distan­cia­tion sociale. Il tente­rait actuel­le­ment d’ou­vrir un réseau de ces écoles réser­vées aux enfants d’anti-masques.

Fils d’un riche promo­teur immo­bi­lier, Saccoc­cia a d’abord ouvert un groupe Face­book appelé Mothers Against Social Distan­cing, qui compte 4 500 adeptes. Sa grande idée : créer des « groupes de pandé­mie », de petits réseaux de familles qui se rassemblent pour ouvrir une classe ou une école privée au sein desquelles leurs enfants seront scola­ri­sés par un parent ou un instruc­teur privé. Il affirme qu’il va ainsi « sauver les enfants » des « masques, de la distan­cia­tion et de l’en­doc­tri­ne­ment sociaux ».

« Notre nouvelle initia­tive consiste à créer un réseau entier d’écoles privées abor­dables et de qualité dans l’On­ta­rio, au Canada, comme alter­na­tive aux direc­tives nuisibles désor­mais asso­ciées aux écoles publiques », écrit-il sur la cagnotte GoFundMe qui lui a permis de récol­ter plus de 1 000 dollars pour le moment.

Des dizaines d’adeptes de Saccoc­cia en ligne se sont enga­gés à inscrire leurs enfants au programme, qui sera ouvert aux inscrip­tions la semaine prochaine. « Ce que vous faites est primor­dial pour de nombreux parents ayant des enfants en âge d’al­ler à l’école », a commenté l’un de ses adeptes sur Face­book. « Je vous remer­cie de leur rendre la vie meilleure. »

Source : Vice

Plus de monde