fbpx

Une grippe porcine détec­tée en Chine pour­rait causer une nouvelle pandé­mie

par   Servan Le Janne   | 30 juin 2020

En Chine, des cher­cheurs viennent de décou­vrir une nouvelle grippe porcine. Dans une étude publiée lundi par la revue PNAS et relayée par la BBC, ils précisent que cette infec­tion est capable de dégé­né­rer en pandé­mie.

Baptisé G4, ce nouveau virus est un dérivé de la souche H1N1, qui a engen­dré une pandé­mie en 2009 et 2010. Il possède « toutes les carac­té­ris­tiques essen­tielles pour s’adap­ter et infec­ter les humains », constatent les auteurs.

En procé­dant a des tests sanguins, qui ont révélé la produc­tion d’an­ti­corps chez certains indi­vi­dus infec­tés, les cher­cheurs ont montré que 10,4 % des travailleurs de l’in­dus­trie porcine en ont été porteurs en Chine. Or le virus résiste au vaccin contre la grip­pe…

Très trans­mis­sible, le G4 est visi­ble­ment celui qui provoque les symp­tômes les plus graves parmi les 179 virus isolés entre 2011 et 2018 par les scien­ti­fiques.

« En ce moment nous sommes à juste titre occupé par le coro­na­vi­rus, mais nous ne devons pas perdre de vue les autres virus poten­tiel­le­ment dange­reux », prévient le profes­seur Kin-Chow Chang, qui exerce à l’uni­ver­sité britan­nique de Nottin­gham.

Si le G4 est bien passé de l’ani­mal à l’hu­main, sa trans­mis­sion d’un être humain à l’autre n’a pas encore été démon­trée.

Source : BBC

PLUS DE SCIENCE