fbpx

Au Chili, les ensei­gnants font cours aux enfants des campagnes dans un van

par   Denis Hadzovic   | 29 juin 2020

À Catri­pulli, une petite ville du sud du Chili, les ensei­gnants ont trouvé une solu­tion pour permettre aux enfants d’al­ler à l’école tout en respec­tant le confi­ne­ment. Ils leur font cours dans un van dûment désin­fecté en respec­tant les gestes barrières, rappor­tait Bloom­berg dimanche 28 juin.

Au Chili, les écoles sont fermées depuis mars dernier. Dans les régions les plus pauvres du pays, des centaines d’en­fants n’ont aucun moyen de suivre les cours en ligne sans Inter­net et sans ordi­na­teur. À Catri­pulli, les ensei­gnants ont donc décidé de se dépla­cer en van jusque chez leurs élèves pour leur faire cours.

View this post on Insta­gram

In the south of Chile, a rural school is brin­ging the class­room to students, using vans and adhe­ring to health proto­cols to reach kids who might not other­wise have access to educa­tion during the coro­na­vi­rus lock­down.⁠⠀ ⁠⠀ Classes were suspen­ded in the second half of March, leaving many chil­dren adrift. Most of the kids in this area don’t own compu­ters and few have access to the inter­net.⁠⠀ ⁠⠀ Students used to ride in this van to attend the Dream House School in the small town of Catri­pulli, one of the poorest regions in Chile.⁠⠀ ⁠⠀ The coun­try impo­sed a total lock­down in mid-May, when cases star­ted jumping by thou­sands daily.

A post shared by Bloom­berg QuickTake (@quick­take) on

Les cours sont orga­ni­sés dans la Dream House School, un van aménagé spécia­le­ment pour l’oc­ca­sion. Des mesures sani­taires très strictes sont mises en place, dans cette région qui a été la troi­sième la plus touchée du pays par l’épi­dé­mie de Covid-19.

Un confi­ne­ment strict a été imposé au Chili à la mi-mai lorsque le nombre de personnes conta­mi­nées quoti­dien­ne­ment augmen­tait par milliers. Aujourd’­hui, le pays compte plus de 270 000 cas posi­tifs et 5 500 décès.

Source : Bloom­berg

Plus de monde