fbpx

La nouvelle arme de l’US Army peut élec­tri­ser une cible à 30 m

par   Denis Hadzovic   | 29 juin 2020

L’ar­mée améri­caine est en train de déve­lop­per une nouvelle arme redou­table capable d’élec­tri­ser une cible à 30 mètres. À titre de compa­rai­son, les tasers actuels ont une portée d’en­vi­ron 8 mètres, rappor­tait le maga­zine New Scien­tist vendredi 26 juin.

Ce projec­tile, baptisé SPECTER, peut être tiré avec n’im­porte quel fusil à pompe calibre 12 utilisé par les marines. Afin de réduire la puis­sance de son impact (l’arme est censée être non-létale), ses concep­teurs ont ajouté un petit para­chute qui se déploie juste avant de toucher la cible.

Crédits : Harkind Dyna­mics

Selon l’en­tre­prise Harkind Dyna­mics, qui déve­loppe l’arme avec des finan­ce­ments du dépar­te­ment de la Défense améri­cain, ce para­chute rédui­rait de moitié la vitesse du projec­tile. À un mètre de la cible, le SPECTER tire trois fléchettes d’élec­trodes qui peuvent traver­ser les vête­ments. Ces dernières peuvent conti­nuer d’élec­tri­ser la cible tant qu’elles sentent du mouve­ment.

Après de nombreuses bles­sures sérieuses de mani­fes­tants pendant les protes­ta­tions contre les violences poli­cières, notam­ment à cause de balles en caou­tchouc tirées par la police, des armes qui se veulent « moins dange­reuses » ont été mises en déve­lop­pe­ment. Cepen­dant, les experts ont déjà des doutes sur le SPECTER.

« Si le para­chute ne se déploie pas, alors vous courez le danger d’un trau­ma­tisme conton­dant ou d’une plaie ouverte », déclare un porte-parole de l’Omega Research Foun­da­tion. Ce dernier ajoute qu’il y a un sérieux risque de bles­sure voire de mort si la cible est touchée à la tête. Ce qui n’ef­fraie pas Harkind Dyna­mics, qui travaille déjà sur une version capable de toucher une cible à plus de 100 mètres.

Source : New Scien­tist

Plus de turfu