Un violent tremblement de terre a frappé Porto Rico le lundi 6 janvier à 6 h 32 du matin heure locale, prenant par surprise ses habitant·e·s, rapporte CBS News. D’une magnitude de 5,79 sur l’échelle de Richter, le séisme n’a pour l’instant fait aucune victime mais il a endommagé de nombreuses routes et habitations et entraîné des pannes de courant à travers l’île. Hélas, il a aussi détruit la Punta Ventana, merveille naturelle de cette île des Caraïbes.

Crédits : Joelr31

La terre a tremblé dans le sud de Porto Rico, autour de la ville de Guayanilla, mais des secousses ont été ressenties aux quatre coins de l’île. Une fois l’épisode terminé, la Punta Ventana, l’une des principales attractions touristiques de la région, avait disparu de l’horizon. De cette arche rocheuse précaire ressemblant à une fenêtre géante donnant sur l’océan, il ne restait plus qu’une falaise à pic surmontée d’un arbre solitaire.

Un premier tremblement de terre le 3 janvier dernier avait déjà endommagé la structure de la Punta Ventana. Celui qui a secoué l’île trois jours plus tard lui a finalement porté le coup de grâce. Sur les réseaux, de nombreux·euses Portoricain·e·s ont partagé leur peine face à la perte de ce symbole de la beauté de leur île.

Source : CBS News