fbpx

Une moto volante de la police de Dubaï se crashe pendant un test

par   Denis Hadzovic   | 15 juin 2020

En février 2017, une start-up russe nommée Hover­surf présen­tait son troi­sième proto­type de moto volante. Trois ans plus tard, la police de Dubaï a voulu tester ce véhi­cule futu­riste, mais le pilote s’est crashé après quelques secondes de vol, rappor­tait Daily Mail jeudi 11 juin.

Une démons­tra­tion qui tourne mal. Le 9 juin dernier, la police de Dubaï a voulu se montrer une fois de plus à la pointe des avan­cées tech­no­lo­giques en testant le Hover­surf, un proto­type russe de moto volante. Après une dizaine de secondes de pilo­tage, la moto s’est crashée. Heureu­se­ment pour le pilote, il n’est pas blessé.

Après être monté à trente mètres de hauteur, le pilote semble avoir perdu le contrôle de son véhi­cule. Il est tout de même parvenu à redres­ser l’en­gin juste avant l’im­pact, alors que celle-ci plon­geait vers le sol. Par miracle, il s’en est sorti indemne en évitant les rotors qui auraient pu le décou­per.

« C’est grâce à de tels inci­dents que nos desi­gns deviennent plus sûrs », a réagi Hover­surf. La société russe basée en Cali­for­nie prévoit égale­ment de créer des véhi­cules-taxis et des ambu­lances qui se dépla­ce­ront par le ciel. Mais pour l’ins­tant, il vaut mieux garder les pieds sur terre.

Source : Daily Mail

Plus de turfu