fbpx

par Nicolas Prouillac | 24 août 2017

La vie d’un dentiste pour préda­teurs féroces

Peter Emily est un pion­nier de la dentis­te­rie des animaux sauvages. Sa mission ? Soigner les dents des carni­vores les plus redou­tés du règne animal.

Regar­dez un serpent vivant recra­cher un serpent vivant

Comme la nature est belle sur les routes texanes. À quelques centaines de kilo­mètres de Hous­ton, un serpent consom­mait paisi­ble­ment son repas lorsqu’un couple est venu rompre l’har­mo­nie de sa pause diges­tive. Vrai­sem­bla­ble­ment dérangé par cette appa­ri­tion, le reptile a recra­ché sa proie vivante et en un seul morceau. Qui n’était autre qu’un de ses congé­nères.

Crédits : Chris­to­pher Reynolds

Les ours polaires règnent sur cette ville du Grand Nord

La ville de Chur­chill, au Canada, est la capi­tale mondiale de l’ours polaire. Enquête dans le Grand Nord sur les menaces qui guettent ces animaux.

Ce serpent mons­trueux a avalé DEUX chèvres en Malai­sie

Les habi­tants du villages de Pahang, en Malai­sie, ont eu une surprise effrayante au réveil, le 24 janvier. Ils ont décou­vert un gigan­tesque python en train de digé­rer non pas une, mais deux chèvres qu’il a avalées. Immo­bile dans la boue, la bête à l’énorme ventre était inca­pable de bouger.

Les lions consi­dèrent cet homme comme l’un des leurs

Le zoolo­giste sud-afri­cain Kevin Richard­son est doté d’un étrange pouvoir : les lions l’ac­ceptent comme l’un d’entre eux. Portrait d’un homme hors du commun.

Crédits : Kevin Richard­son

Après un crash d’hé­li­co­ptère, il passe 36 heures dans l’Arc­tique chassé par des ours polaires

Sergey Ananov a survécu au crash de son héli­co­ptère et a dû se réfu­gier sur un petit bout de banquise. C’est là que les ours sont arri­vés.

On a la preuve que les serpents peuvent chas­ser en meute et coor­don­ner leurs attaques

Trem­blez, ophio­phobes. Un scien­ti­fique a récem­ment publié une étude dans laquelle il montre que certains serpents chassent en groupe et iraient même jusqu’à coor­don­ner consciem­ment leurs attaques.

Une carie peut trans­for­mer les lions en mangeurs d’hommes

Le Kenya de la fin du XIXe siècle était un désert médi­cal. Faute de soin, deux lions ont retourné leur rage de dents contre plusieurs dizaines d’ou­vriers du chemin de fer, en 1898.

Une créa­ture a décimé trois grands requins blancs juste pour dévo­rer leur foie

C’est une scène de crime comme on n’en avait jamais vu. Sur une période de quatre jours à comp­ter du 3 mai, les corps sans vie de trois grands requins blancs se sont échoués sur une plage sud-afri­caine, à 2 h 30 au sud de Cape Town.

Un croco­dile rapporte le corps d’un homme disparu le lende­main du rituel d’un sorcier

C’est une scène effa­rante et inex­pli­cable pour la police indo­né­sienne. Le 20 juillet, le corps d’un homme noyé dans une rivière de Berau, sur l’île de Bornéo, a été rapporté sur la rive par un croco­dile.

Ce requin a atterri en pleine rue après le passage d’un cyclone en Austra­lie

En se reti­rant du nord de l’Aus­tra­lie, mercredi 29 mars, le cyclone Debbie a laissé certaines villes de la côte rava­gées. De violentes rafales de vent ont déchiré des poteaux élec­triques et les crues ont même déplacé un requin boule­dogue jusqu’au village d’Ayr, à 13 kilo­mètres de la mer.

Shark­nado

Cette pieuvre géante se sert des méduses qu’elle capture comme arme pour chas­ser

La chaîne alimen­taire a fran­chi un nouveau cap : le mangeur qui se sert du mangé pour captu­rer de la nouvelle nour­ri­ture à manger : telle est l’ob­ser­va­tion révé­lée dans Nature par une équipe de cher­cheurs, qui ont étudié une pieuvre géante du nom d’Ha­li­phron atlan­ti­cus.

Le pois­son-grenouille est le plus ridi­cule des préda­teurs effroyables

Ceci est un pois­son-grenouille. C’est vrai qu’il a quelque chose de la grenouille. Mais sauf le respect qu’on lui doit, il a surtout l’air grotesque. Enfin c’est pour la bonne cause : cela lui permet d’être un effroyable préda­teur.

Plon­ger avec les requins-marteaux de l’île Cocos

Au large de l’île Cocos, une jour­na­liste explore les fonds marins. Les requins-marteaux se cachent dans les courants.

Tête-à-tête avec l’orque la plus sympa du monde

En juillet 2002, après vingt années de capti­vité, l’orque rendue célèbre par le succès de Sauvez Willy ! retrou­vait sa liberté. Voici son histoire.

Quelles sont vos chances de mourir mangé(e) par un requin ?

Si vous y avez déjà pensé, sachez qu’il est vrai­ment très peu probable que cela vous arrive. Même si vous deve­nez austra­lien. Même si vous vous mettez au surf. Mais atten­tion, même sur le sol français vous n’êtes pas à l’abri d’être croqués par un requin.

Voilà pourquoi les dauphins tabassent les pieuvres avant de les manger

La scène a été obser­vée à de multiples reprises par les scien­ti­fiques qui observent les mammi­fères marins, et elle les lais­sait jusqu’ici parfai­te­ment inter­dits.

Crédits : Michael Muller

Une série de photos qui chan­gera votre regard sur les requins

Michael Muller est une légende dans le monde du cinéma, Holly­wood s’ar­rache ses portraits de stars et ses affiches de film. Mais quand il ne travaille pas pour l’in­dus­trie du 7e art, Muller enfile sa combi­nai­son de plon­gée et part nager avec les plus grands préda­teurs marins de la planète.

Les scien­ti­fiques ont décou­vert ce qui a tué le plus terri­fiant requin de l’His­toire

Vingt millions d’an­nées durant, les eaux profondes de la Terre étaient gouver­nées par un animal à faire bali­ser les plagistes du monde entier : le Mega­lo­don.

Ce croco­dile géant à dents de T. Rex terro­ri­sait les dino­saures au Juras­sique

L’idée qu’un super­pré­da­teur à corps de croco­dile gigan­tesque et dents de Tyran­no­saure ait pu un jour fouler la Terre donne­rait des cauche­mars à n’im­porte qui. En premier lieu aux scien­ti­fiques du Musée d’his­toire natu­relle de Milan, qui ont décou­vert son exis­tence.

Crédits : Fabio Manucci

Des scien­ti­fiques russes veulent rame­ner à la vie une espèce de lions des cavernes

Ils espèrent cloner l’ani­mal en utili­sant de l’ADN retrouvé l’an­née dernière sur deux cubes gelés datant d’en­vi­ron 12 000 ans.

Cette étude prouve que la peau du Tyran­no­sau­rus rex était couverte d’écailles, pas de plumes

Bonne nouvelle pour tous ceux dont l’âme d’en­fant était incon­so­lable d’ima­gi­ner que le plus grand préda­teur que la Terre ait porté était un genre de poulet géant.

Voilà à quoi ressem­blait l’an­cêtre des dino­saures

La repré­sen­ta­tion de l’an­cêtre du dino­saure gagne en préci­sion avec le temps. Alors que les scien­ti­fiques n’avaient jusqu’ici retrouvé que quelques fossiles du Teleo­cra­ter, de nouveaux restes décou­verts en Tanza­nie permettent de mettre une image sur ce nom.

Ces Ptéro­saures roumains meur­triers faisaient la taille d’un avion

La Rouma­nie est répu­tée pour un autre genre de préda­teurs volants, qui le jour font la sieste dans un cercueil. Ce qu’il y a de rassu­rant avec eux, c’est qu’ils n’existent pas. Les Ptéro­saures, eux, ont bel et bien parcouru les cieux il y a de cela des dizaines de millions d’an­nées.

Ces tyran­no­saures se servaient de leur museau durant les préli­mi­naires

Appa­rem­ment, certains tyran­no­saures auraient des pratiques voisines des Esqui­maux.

BONUS

Les arai­gnées mangent plus de viande que l’en­semble de l’hu­ma­nité

Les arai­gnées ne font rien pour amélio­rer leur image. Non contentes de susci­ter les pires phobies, elles figurent égale­ment au rang des plus grands préda­teurs.

Ces insectes utilisent le cadavre de leurs proies pour se camou­fler

Nous connais­sons tous plus ou moins les tech­niques de camou­flage des soldats de l’ar­mée. Mais il se trouve que ces derniers n’ont rien inventé.


Couver­ture : Une lionne et ses petits en plein festin. (Frans Lanting/Natio­nal Geogra­phic)


Plus de wild