À Séoul, une ancienne auto­route se trans­forme en jardin suspendu

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 26 mai 2017

Crédits : Ossip van Duiven­bode Le 20 mai dernier, la capi­tale sud-coréenne a ouvert les portes d’un jardin suspendu, conçu à partir d’un ancien tronçon d’au­to­route. Seoullo 7017. D’après le Korea Times, Seoullo signi­fie « la route de Séoul » et le nombre 7017 repré­sente une combi­nai­son de 1970 et 2017, les années lors desquelles l’au­to­route puis le parc public ont été inau­gu­rés. Déjà plus de 250 000 personnes ont arpenté ses allées en à peine une semaine. Rien d’éton­nant lorsqu’on voit les images. Impres­sion­nante, cette passe­relle est suspen­due à 17 mètres de haut et s’étend sur près d’un kilo­mètre de long. L’au­to­route avait déjà été trans­for­mée aupa­ra­vant en chemin pédestre, mais prévoyait d’être détruite en 2015 après que des ingé­nieurs ont affirmé que la struc­ture ne pour­rait plus suppor­ter trois ans d’uti­li­sa­tion de plus. C’est le maire Park Won-soon qui en a fina­le­ment décidé autre­ment en 2014 : il a voulu trans­for­mer ce passage en véri­table parc urbain en s’ins­pi­rant de la High Line de New York. De nombreux arbres et fleurs (24 000 au total) le long des cafés embel­lissent et dyna­misent les avenues. Crédits : Ossip van Duiven­bode Source : The Korea Times

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
free download udemy paid course