fbpx

Au Japon, Micro­soft donne des week-ends de 3 jours à ses employés, sa produc­ti­vité augmente de 40 %

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 4 novembre 2019


Le test baptisé « Work-Life Choice Chal­lenge Summer 2019 » a depuis le départ été très popu­laire auprès des employés de Micro­soft Japon. Mais ses diri­geants ne s’at­ten­daient pas à des résul­tats si encou­ra­geants : une semaine de travail de quatre jours a permis à la filiale de Micro­soft d’aug­men­ter sa produc­ti­vité de 39,9 %, a rapporté Mashable en ce 4 novembre.

L’es­sai a été mis en place en août dernier et 2 300 employés envi­ron ont béné­fi­cié de cinq vendre­dis libres, sans réduc­tion de salaire et sans aucun jour pris sur leurs congés annuels. Cette augmen­ta­tion de la produc­ti­vité est en partie expliquée par le fait que les employé·e·s devaient être plus effi­caces vu le temps imparti, et que de nombreuses réunions été raccour­cies ou orga­ni­sées à distance afin de limi­ter les dépla­ce­ments. Dans l’en­semble, cette semaine de quatre jours a été un succès, car 92,1 % des employé·e·s ont déclaré avoir appré­cié l’ex­pé­rience.

Ce n’est pas la première fois que l’im­pact posi­tif de la réduc­tion des heures de travail sur le bien-être et la produc­ti­vité est démon­tré. Des liens entre durée du travail et ques­tions envi­ron­ne­men­tales ont égale­ment été mis en évidence, et l’ins­tau­ra­tion d’une semaine de quatre jours est déjà envi­sa­gée par certaines études pour enrayer le réchauf­fe­ment clima­tique. Le temps serait-il venu de bous­cu­ler cette struc­ture de cinq jours profon­dé­ment enra­ci­née à travers le monde ? En atten­dant, Micro­soft Japon devrait répé­ter son expé­rience de semaine de quatre jours l’été prochain.

Source : Mashable

Download Premium WordPress Themes Free
Download Best WordPress Themes Free Download
Free Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de monde