Au Japon, un poli­cier avoue qu’il regar­dait un porno quand son prison­nier s’est évadé

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 18 décembre 2018

Chargé de la surveillance des suspects dans un centre de déten­tion d’Osaka, cet agent de police était en train de regar­der un film porno quand l’un des prison­niers dont il était respon­sable s’est évadé, rapporte Inqui­rer.net. En août 2018, Junya Hida, suspecté de viol et de vols, obtient un rendez-vous avec son avocat. Aucun poli­cier n’est présent dans la salle, et lorsque l’avo­cat en sort, la sonne­rie d’aver­tis­se­ment ne reten­tit pas, le système n’ayant plus assez de batte­rie. Profi­tant de ce dysfonc­tion­ne­ment, et plus encore de l’inat­ten­tion du gardien, Junya Hida saisit l’op­por­tu­nité et parvient à s’échap­per du bâti­ment.

Le suspect a fina­le­ment été arrêté de nouveau alors qu’il volait de la nour­ri­ture dans un maga­sin, le 29 septembre 2018. C’est lors de la confé­rence de presse qui a suivi son inter­pel­la­tion que la faute grave de l’agent a été dévoi­lée, bien que le film porno ait alors été présenté comme un match de base­ball…

Les médias locaux ont ensuite confirmé que le poli­cier avait violé les règles, non pas en regar­dant du sport en direct, mais bien des vidéos clas­sées X. « Appor­ter un smart­phone person­nel dans la zone de déten­tion est une viola­tion de procé­dure en soi, et nous avons estimé que ce qu’il regar­dait en parti­cu­lier était sans impor­tance », a justi­fié la police d’Osaka. Le poli­cier en ques­tion a été sanc­tionné, ainsi que six de ses collègues, notam­ment par une réduc­tion de leur salaire. 

Source : Inqui­rer.net

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
download udemy paid course for free

Plus d'epic