Ce chaman a marché 3000 km à travers la Russie pour exor­ci­ser Vladi­mir Poutine

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 27 septembre 2019
Crédits : BBC

Censure et oppo­si­tion muse­lée sont désor­mais indis­so­ciables de la Russie de Vladi­mir Poutine, alors qu’elle est le théâtre en 2019 de mani­fes­ta­tions anti-corrup­tion monstres. C’est pourquoi la longueur de l’épo­pée d’Alexan­der Gaby­shev à travers le pays peut surprendre. Ce chaman a parcouru 3 000 km à pieds afin d’at­teindre Moscou et d’uti­li­ser ses « pouvoirs magiques » sur le président russe pour l’évin­cer du pouvoir. Mais il a été arrêté le 19 septembre par les auto­ri­tés, rapporte la BBC.

Gaby­shev est parti de Iakoutsk, en Sibé­rie, il y a six mois, en mars 2019. Il voulait marcher les 8 000 km qui le sépa­raient de Moscou, mais il a fina­le­ment été arrêté alors qu’il campait sous tente, bien avant d’at­teindre son but. Sur la route, il a attiré un certain nombre de parti­san·­ne·s et il a aussi parti­cipé à des mani­fes­ta­tions dans diffé­rentes villes.

Il explique que Dieu et la Nature lui ont demandé de faire ce voyage et qu’il prévoyait d’exor­ci­ser Poutine, car « après cela, la Russie serait libre », a-t-il déclaré d’après le Guar­dian.

La police de Yakou­tie a bien confirmé son arres­ta­tion, sans toute­fois en préci­ser les motifs. Elle a renvoyé Gaby­shev à Iakoutsk, où il a été placé dans un asile psychia­trique avant d’être libéré.

Amnesty Inter­na­tio­nal avait appelé à sa libé­ra­tion, quali­fiant son arres­ta­tion de « répres­sion brutale des droits humains », violant son droit à la liberté de reli­gion. Gaby­shev attend actuel­le­ment de décou­vrir les charges rete­nues contre lui.

Sources : BBC/The Guar­dian

Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
download udemy paid course for free

Plus de monde