Ce pasteur est attaqué en justice par les pompes funèbres pour avoir faus­se­ment ressus­cité un homme

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 1 mars 2019
Crédits : The South Afri­can

Devant la foule subju­guée, le ressor­tis­sant zimbabwéen Brigh­ton (Elliot) Moyo a préten­du­ment été ramené d’entre les morts. L’au­teur de cet « événe­ment mysté­rieux », le pasteur sud-afri­cain Alph Lukau, fait face à la foule en ce 24 février, criant au miracle que ses prières ont rendu possible. Dénonçant un canu­lar, trois funé­ra­riums respon­sables de la céré­mo­nie ont ainsi décidé d’at­taquer le pasteur en justice, rapporte le média indé­pen­dant sud-afri­cain  Eyewit­ness News.

La vidéo montrant Moyo s’as­seoir dans son cercueil a tourné à toute vitesse. « Voyez ce qu’il s’est passé ? » dit Lukau au public massé autour du cercueil, alors que la poitrine du « mort » n’a jamais arrê­tée de se soule­ver tout au long de la céré­mo­nie. Il pour­suit : « Cet homme est décédé depuis vendredi, il était à la morgue. C’est un signe que, peu importe ce que le diable a fait, c’en est assez. Diable, je te l’ai dit partout où je te trou­vais, je te donne­rai un coup de pied. » À lui de prendre le retour de bâton de son hoax.

Car la super­che­rie a rapi­de­ment été dévoi­lée, et les socié­tés de pompes funèbres Kings and Queens, Black Phoe­nix et King­dom Blue ont ainsi laissé entendre qu’elles avaient été contraintes malgré elles à parti­ci­per à cette mauvaise blague. Des chefs de culte ont égale­ment appelé à l’ar­res­ta­tion du pasteur, protégé en ce moment-même par son église.

Source : Eyewit­ness News

Free Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
free download udemy course

Plus de mystère