Ce Thaï­lan­dais offre son commerce de durians et 280 000 € à qui épou­sera sa fille

par   Malaurie Chokoualé   | 6 mars 2019
Crédits : อานนท์ รถทอง/Face­book

Certains misent tout sur Tinder, mais le père de Kansita Rotthong a choisi de prendre en main le choix de son gendre idéal. L’homme propose donc la main de la jeune fille de 26 ans contre au moins 10 millions de bahts thaï­lan­dais et son commerce de durians, soit près de 280 000 euros, rapporte le jour­nal anglo­phone The Bang­kok Post.

« Quiconque sait comment ache­ter et sélec­tion­ner des durians et s’ap­pro­vi­sion­ner en fruits de vergers peut prendre la main de ma fille », écrit le père de famille, origi­naire de la ville de Chum­phon, sur la côte ouest du golfe de Thaï­lande. « Je ne lui deman­de­rai pas un seul baht en dot, mais lui donne­rai plutôt 10 millions de bahts en espèces, dix véhi­cules, une maison, mon commerce de durian et ma fille, qui a obtenu son diplôme avec mention à l’uni­ver­sité Assump­tion et une maîtrise à l’uni­ver­sité Sun Yat-sen en Chine. » 

Crédits : อานนท์ รถทอง/Face­book

Anont s’est décidé à inter­ve­nir dans la vie senti­men­tale de sa fille car il la jugeait de plus en plus vieille pour se marier. De plus, l’homme lorgne avec envie vers sa retraite et déses­père de trou­ver quelqu’un pour prendre sa suite à la tête de son acti­vité dans le secteur du durian, ce fruit clivant. Trou­ver le gendre parfait suffi­rait donc, selon lui, à régler cette ques­tion.

Si elle a tout d’abord pensé que son père lui faisait une blague, Kansita affirme au Bang­kok Post ne pas s’op­po­ser aux mesures radi­cales prises par son père pour lui trou­ver un mari. « Mes frères et sœurs et moi-même respec­tons sa déci­sion », conclut-elle.

Source : The Bang­kok Post

Download Nulled WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
Premium WordPress Themes Download
free download udemy paid course

Plus de monde