fbpx

Ces souris ont appris à vivre sur l’ISS en gravité zéro, en propul­sant leur corps dans l’es­pace

par   Laura Boudoux   | 12 avril 2019

L’étude publiée le 11 avril 2019 détaille les résul­tats d’un travail de recherche effec­tué par la NASA en 2014. Vingt souris ont ainsi été placées dans des cages, à bord de la Station spatiale inter­na­tio­nale, pour voir si elles pouvaient s’adap­ter à la vie en micro­gra­vité. L’objec­tif était d’ob­ser­ver leurs compor­te­ments, dans les mêmes condi­tions que les astro­nautes, en termes de gravité, de radia­tion et de confi­ne­ment, rapporte The Tele­graph.

L’étude montre que les souris se sont rapi­de­ment adap­tées à la vie dans l’es­pace, notam­ment en « propul­sant leur corps libre­ment et acti­ve­ment dans tout l’ha­bi­tat, en exploi­tant tout le volume de l’es­pace dispo­nible ». Certaines, prin­ci­pa­le­ment les plus jeunes, se sont ainsi lancées dans « des courses » effré­nées autour de leur cage. Les scien­ti­fiques ont inter­prété ce compor­te­ment comme une réponse à l’en­nui, ou au stress, simi­laire à leurs courses sur une roue lorsqu’elles se trouvent en cage.

Les souris ont passé 37 jours en mission, l’équi­valent pour les humains de trois ans et demi dans l’es­pace. « Notre approche four­nit un analogue inté­res­sant nous permet­tant de mieux comprendre les réponses humaines aux vols spatiaux », expliquent les cher­cheurs.

Source : The Tele­graph

Download Nulled WordPress Themes
Download Nulled WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
udemy course download free

PLUS DE SCIENCE