fbpx

Cette start-up fabrique des médocs à base de canna­bis et de cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes

par   Servan Le Janne   | 30 octobre 2019

En Israël, pays de la décou­verte du THC, plusieurs entre­prises déve­loppent des médi­ca­ments à base de canna­bis, avec des doses plus ou moins élevées de canna­bi­noïdes. Mais Canna­bo­tech va plus loin en y ajou­tant des cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes, dévoile son PDG dans un entre­tien au jour­nal finan­cier Globes daté du 29 octobre.

« Chaque plant de canna­bis compte entre 30 et 40 canna­bi­noïdes acti­vés dans l’or­ga­nisme sur un total de plusieurs centaines de canna­bi­noïdes », détaille Elcha­nan Shaked. « Nous pensons que le secret de cette acti­vité repose dans les canna­bi­noïdes présents en petite quan­tité. Si vous augmen­tez leur concen­tra­tion dans le produit final, vous augmen­tez l’ef­fi­ca­cité médi­ci­nale et vous obte­nez un composé unique pour le trai­te­ment de diffé­rentes mala­dies. »

À cette forte concen­tra­tion de canna­bi­noïdes, Canna­bo­tech ajoute des cham­pi­gnons hallu­ci­no­gènes. « La péni­cil­line et la chimio­thé­ra­pie sont basées sur les cham­pi­gnons », fait-il remarquer. Shaked fait confiance aux travaux du profes­seur israé­lien Solo­mon Wasser sur leurs effets. Aux États-Unis, Oakland et Denver ont récem­ment dépé­na­lisé les cham­pi­gnons pour leurs vertus théra­peu­tiques. Mais Canna­bo­tech est la première start-up à oser le cock­tail.

Source : Globes

Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course

Plus de weed