De mysté­rieux signaux radio envoyés depuis une galaxie loin­taine ont été inter­cep­tés

par   Nicolas Prouillac et Arthur Scheuer   | 10 janvier 2019

Des émis­sions radio prove­nant des profon­deurs de l’es­pace ont été enre­gis­trées par le téles­cope CHIME, situé au Canada, rapporte la BBC après qu’un commu­niqué de presse a été diffusé le 9 janvier 2019. Parmi les 13 flashs radio, appe­lés FRB pour fast radio bursts, se trou­vait un signal répé­ti­tif inha­bi­tuel, prove­nant de la même source qu’en août 2018, dont l’ori­gine provien­drait d’une galaxie située à envi­ron 1,5 milliard d’an­nées-lumière de la Terre.

Ce n’est que la deuxième fois qu’un tel signal est enre­gis­tré, au sein de la soixan­taine de FRB détec­tés sur Terre. « Ses proprié­tés sont très simi­laires à celui du premier répé­ti­teur » décou­vert en 2012, a affirmé Shri­harsh Tendul­kar, de l’uni­ver­sité de McGill, au Canada.

« Savoir qu’il en existe un deuxième suggère qu’il pour­rait en exis­ter plus dans l’es­pace. Avec plus de répé­ti­teurs et plus de sources à étudier, nous pour­rions parve­nir à comprendre ces puzzles cosmiques, d’où ils viennent et ce qui les provoque », s’est enthou­siasmé Ingrid Stairs, astro­phy­si­cienne à l’uni­ver­sité de la British Colum­bia. Émanent-ils d’un phéno­mène cosmique ? d’une civi­li­sa­tion extra­ter­restre ? De nombreuses hypo­thèses sont formu­lées, mais pour l’heure aucune ne saurait être confir­mée.

« Grâce à CHIME, qui scanne tout l’hé­mi­sphère nord chaque jour, nous devrions trou­ver plus de signaux répé­ti­tifs au fil du temps », assure Ingrid Stairs, espé­rant bien­tôt pouvoir « étudier ces mysté­rieux signaux en détail ».

Sources : BBC

 

Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
download udemy paid course for free

PLUS DE SCIENCE