fbpx

Des méde­cins mettent le feu à un patient pendant une opéra­tion à cœur ouvert

par   Mathilda Caron   | 3 juin 2019
Crédits : ECRI Insti­tute

Un phéno­mène rare a été rapporté lors d’un congrès d’anes­thé­sio­lo­gie qui s’est tenu le week-end dernier à Vienne. Des méde­cins ont expliqué que la cage thora­cique d’un patient a pris feu lors d’une inter­ven­tion, rapporte News­week ce 3 juin. L’Aus­tra­lien, heureu­se­ment sous anes­thé­sie géné­rale, subis­sait une opéra­tion d’ur­gence suite à une déchi­rure de son aorte, prin­ci­pal vais­seau sanguin qui relie le cœur au reste du corps.

Lors de l’in­ter­ven­tion, les chirur­giens ont acci­den­tel­le­ment perforé une poche présente au niveau de ses poumons et de l’air a commencé à s’échap­per. L’équipe utili­sait un dispo­si­tif d’élec­tro­coa­gu­la­tion qui scelle les plaies avec de la chaleur. Il a suffi qu’une étin­celle de cet outil se mêle à l’air haute­ment oxygéné, pour que le tout prenne feu.

« Le feu a été immé­dia­te­ment éteint, sans bles­ser le patient », rassurent les méde­cins. Bien que ce cas soit impres­sion­nant, ce n’est pas la première fois qu’un tel événe­ment se produit chez un patient. Dans les archives, il existe au moins six mésa­ven­tures de ce type.

Source : Science Alert 

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy paid course

PLUS DE SCIENCE