fbpx

Des méde­cins vont implan­ter le premier œil humain bionique

par   Sarah Ben Bouzid   | 16 septembre 2020

Une équipe de cher­cheurs de l’Univer­sité Monash de Melbourne a construit un dispo­si­tif bionique qui pour­rait rendre la vue aux aveugles grâce à un implant céré­bral, rappor­tait TechC­runch le 15 septembre.

Les scien­ti­fiques austra­liens sont prêts pour leur première implan­ta­tion clinique d’un œil bionique sur l’être humain. Ce projet est en déve­lop­pe­ment depuis main­te­nant plus de dix ans, il consiste à détour­ner les nerfs optiques endom­ma­gés pour permettre aux signaux d’être trans­mis de la rétine au centre de la vision du cerveau.

Crédits : Univer­sité Monash

« Notre projet crée un motif visuel à partir de combi­nai­sons de 172 points de lumière. Le motif visuel va four­nir des infor­ma­tions permet­tant à l’in­di­vidu de “voir” dans des envi­ron­ne­ments inté­rieurs et exté­rieurs, et de recon­naître la présence de personnes et d’objets autour de lui », a déclaré Arthur Lowery, profes­seur au dépar­te­ment d’in­gé­nie­rie des systèmes élec­triques et infor­ma­tiques de l’Uni­ver­sité Monash.

Les cher­cheurs espèrent dans un second temps adap­ter le système pour aider les personnes souf­frant de troubles neuro­lo­giques incu­rables, tels qu’une para­ly­sie des membres, à retrou­ver leur mobi­lité. La ques­tion est néan­moins de savoir si le dispo­si­tif Monash est vrai­ment le tout premier œil bionique humain.

En effet, un implant céré­bral simi­laire de « prothé­tique visuel », mis au point par des scien­ti­fiques du Baylor College of Medi­cine de Hous­ton, a récem­ment permis à des parti­ci­pants aveugles et voyants de « voir » la forme des lettres. Premier ou pas, on ne peut que se féli­ci­ter de voir la tech­no­lo­gie évoluer.

Source : TechC­runch

Plus de turfu