fbpx

Des pirates kidnappent 9 membres d’équi­page d’un navire norvé­gien au Bénin

par   Malaurie Chokoualé Datou   | 4 novembre 2019
Mili­tants patrol the creeks of the Niger delta region of Nige­ria January 30, 2007. Thou­sands of foreign workers and their fami­lies have left Afri­ca’s top oil produ­cer since a face­less new mili­tant group laun­ched unpre­ce­den­ted attacks on the places where they work, live and relax. Picture taken January 30, 2007. To match feature NIGERIA-OIL REUTERS/George Esiri (NIGERIA)

Alors que les attaques mari­times en Soma­lie et le long du reste de la côte est de l’Afrique sont en baisse depuis quelques années selon le Bureau mari­time inter­na­tio­nal (BMI), le golfe de Guinée est un point névral­gique de la pira­te­rie mondiale. CNN a annoncé l’en­lè­ve­ment le 2 novembre 2019 de neuf membres d’équi­page philip­pins du cargo MV Bonita au Bénin.

J.J. Ugland – l’ar­ma­teur norvé­gien auquel appar­tient le navire – explique que des pirates non iden­ti­fiés lour­de­ment armés ont grimpé par surprise à bord du navire, qui avait jeté l’ancre à Coto­nou. Le bateau trans­por­tait du gypse, une roche utili­sée pour la fabri­ca­tion du plâtre.

Selon le BMI, 62 marins ont été kidnap­pés depuis le début de l’an­née dans le golfe de Guinée. Les obser­va­teurs s’inquiètent en outre de l’agres­si­vité de cette pira­te­rie, encore plus violente que celle qui sévit sur la côte est du conti­nent afri­cain, et qui pour­rait consti­tuer une menace sans précé­dent pour le trans­port mari­time dans cette zone. Une enquête a été confiée à la police judi­ciaire, mais on est pour l’ins­tant sans nouvelle des ravis­seurs et de leurs otages.

Sources : CNN/BMI

Download WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Premium WordPress Themes Download
Download Nulled WordPress Themes
online free course

Plus d'epic